Phytophthora ramorum : surveiller sa propagation et éradiquer les foyers contaminés

publié le 1 mars 2019

Détecté pour la première fois en France dans le Finistère en mai 2017, l’agent phytopathogène Phytophthora ramorum représente un risque important pour de nombreux végétaux d’ornement et forestiers (rhododendrons, viornes, mélèzes). L’Anses émet des recommandations afin de surveiller la propagation de ce « pseudo-champignon », prévenir les risques d’introduction et éradiquer les foyers où il est déjà établi.

Voir la suite sur le site de l'ANSES.

Signaler des dégâts : Trouvez un Correspondant observateur du Département Santé des Forêts pour votre département

Voir également l'article sur le site de 20minutes.