Les dépérissements de pins sylvestres se multiplient

publié le 2 juillet 2020
dépérissements

Les observations de dépérissement de pin sylvestre se multiplient depuis quelques années. Alors qu’elles étaient surtout concentrées dans la moitié sud de la France jusqu’à récemment, elles se sont beaucoup développées depuis le printemps 2019 dans la moitié nord. Les sécheresses et fortes chaleurs semblent constituer le facteur déterminant expliquant ces dépérissements et les facteurs biotiques associés sont variables et d’un impact probablement faible sur l’importance des mortalités.

En savoir plus

Consulter la documentation de PEFC AURA en lien avec la santé des forêts