Le carbone va-t-il devenir un nouveau produit forestier ?

publié le 25 février 2021

La séquestration forestière nette de carbone, liée à l’accumulation de bois en forêt, a représenté environ 50 millions de tonnes équivalent CO annuellement entre 2011 et 2017, quand les émissions de gaz à effet de serre de la France se sont élevées en 2018 à 450 millions de tonnes équivalent CO2. Ces chiffres ont été annoncés en préambule de la séance de l’Académie d’agriculture de France du 27 janvier 2020 intitulée : «La fixation du carbone en forêt va-telle devenir une activité rémunérée ?»

En savoir plus / lire l'article complet

Pour se en savoir plus sur le Label Bas Carbone, rendez-vous sur la page dédié sur le site du CNPF.